Les origines de l'Organisation Spatiale de la Bouche (OSB)


 

Les origines

1984 - Rodrigue Mathieu, chirurgien-dentiste, utilise pour la première fois dans sa pratique dentaire, un appareil d'orthodontie fonctionnelle, l'activateur-gouttière Soulet-Besombes (du nom de ses inventeurs), alors tombé en désuétude. Il découvre ses effets exceptionnels tant sur le plan dentaire que général et s'emploie alors à le faire connaître bien au-delà de nos frontières (sous le vocable de SB).


1986 - Sous l'impulsion du Professeur André Besombes, Rodrigue Mathieu crée le CERTOPF (cercle d'études et de recherches sur les thérapeutiques orthopédiques pluri-fonctionnelles) dont il assurera la présidence pendant cinq ans (le Pr. Besombes étant le président d'honneur). Le CERTOPF, par l'intermédiaire du Pr.Besombes et de R. Mathieu, dispensait deux cours par an sur les SB.

1989-1990 - R. Mathieu suit la formation du Pr. Pedro Planas de Barcelone sur la Réorganisation Neuro-Occlusale (RNO)

1990 - Michel Montaud, chirurgien-dentiste, assiste à un cours du CERTOPF. Il est immédiatement séduit par la méthode et tout en la pratiquant très activement dans son cabinet, il suit ces cours pendant un an (R. Mathieu quitte la présidence du CERTOPF en 1991) .

1990 - R. Mathieu et M. Montaud suivent le cours de Madame Béatriz Padovan, orthophoniste brésilienne (Sao Paolo), «la Réorganisation Neuro-Fonctionnelle».


1990-1991 - M. Montaud suit aussi la formation du Pr. Pedro Planas .
1993 - R. Mathieu et M. Montaud donnent leur premier cours sur les activateurs et les méthodes fonctionnelles. Étalée sur deux jours, cette formation s'étoffera au cours des années.

1995 - Daniel Théet, chirurgien-dentiste, suit cette première formation.

1996 - R. Mathieu met au point un nouvel activateur, l’Activateur Pluri-Fonctionnel, dont les résultats se révèlent d’un grand intérêt.

1998 - Jean-François Ardouin, chirurgien-dentiste, suit la formation proposée par R. Mathieu et M. Montaud.

1998 - D. Théet entreprend la formation du Pr. Pedro Planas.

1999 - J-F. Ardouin entreprend à son tour cette formation ainsi que celle de Madame Padovan.

2000 - J-F. Ardouin rejoint R. Mathieu et M. Montaud dans l'équipe de formation, donnant une forte impulsion à la méthode.

2000 - Le nom de «Dentosophie» (sagesse des dents) est inventé par R.Mathieu pour qualifier cette nouvelle approche dentaire et pour répondre à l'insistante question des patients qui demandent "comment s'appelle votre pratique ?".
2002 - D. Théet participe à nouveau à une session de formation.

2005 - Il rejoint à son tour l’équipe de formateurs, communiquant à l’enseignement son enthousiasme et l’enrichissant de son expérience.

2005 - L’appellation «Organisation Spatiale de la Bouche» est retenue pour définir, non seulement une autre vision spécifique de la bouche, mais également la méthode pratique qui en a découlé. Une véritable méthode thérapeutique faisant appel à toutes les qualités techniques de la dentisterie moderne, associées à la satisfaction de faire un travail on ne peut plus approfondi et d'oeuvrer dans la durée. Car les bienfaits, tant physiques que psychiques, apportés par l’OSB démontrent que toute action sur la bouche a une répercussion profonde sur l'être dans son ensemble.

2006 - Michel Montaud quitte la formation.

 

2007 - Sous l'impulsion de R.Mathieu et de J-F. Ardouin, l'enseignement de l'OSB se structure dans le sens d'une méthode dentaire prenant son assise sur deux piliers, l'un technique, l'autre faisant appel à cette relation patient-praticien si particulière dans cette méthode. Ils sont aidés activement par D.Théet.


2010  Des cours sont dispensés à Rome
2011 R.Mathieu dépose un brevet pour un nouvel activateur pluri-fonctionnel avec des formes et un matériau inédit pour une Orthodontie Fonctionnelle Globale